Comment fabriquer des Elixirs ?

Lorsqu’on s’intéresse aux élixirs un jour ou l’autre on souhaite fabriquer ses propres petits flacons pour son usage personnel. Le déclencheur peut-être souvent une plante, une fleur ou un minéral qui nous interpelle, qui nous attire sans savoir pourquoi. En fait, votre corps, lui il sait, souvent il s’agit d’une énergie dont vous avez besoin à ce moment là pour vous réharmoniser.

Il existe 2 méthodes : la solarisation et l’ébullition.
Personnellement je n’aime pas trop l’ébullition.

Matériel nécessaire :

– Eau de source de bonne qualité
– Cognac biologique
– 1 récipient de verre fin
– 1 filtre naturel
– 1 entonnoir
– 2 flacons compte-gouttes (30 ml suffit largement).

La période la plus favorable pour réaliser l’élixir est en lune croissante (entre le premier quartier et la pleine lune), c’est là où la fleur sera au maximum de son énergie. La plante devra être en pleine floraison et la cueillette se fera le matin car les fleurs seront gorgées d’eau.

Bien entendu pour la solarisation, le temps devra être clair et la présence du soleil est indispensable.

Les élixirs étant des produits énergétiques, il est important de signaler que l’état d’esprit de l’opérateur et le matériel utilisé aura une influence sur la qualité du produit.

Solarisation

Remplissez votre récipient en verre d’un peu d’eau se source puis déposez les fleurs dessus, les laissant flotter à la surface. Laissez au soleil pendant 3 ou 4 heures. Les fleurs de Bach utilisent uniquement cette méthode.

Certains vont ajouter un filtre couleur pour ajouter l’énergie de la couleur à l’énergie de la fleur, d’autres feront la solarisation dans une géode, … Pour commencer il vaut mieux faire simple, sauf si vous êtes un bon connaisseur en chromothérapie et lithothérapie.

Si votre flacon est de 30 ml, remplissez de cognac bio la moitié du flacon soit 15 ml. Puis compléter les 15 ml restant de la solarisation filtrée. Bien secouer. Ce flacon est l’Essence Mère.
L’Essence Mère devra être conservée à l’abri du soleil.

Première Dilution (D1) => L’Elixir
Ce sont les flacons vendus dans le commerce.
Prenez votre 2ème flacon de 30 ml, puis remplissez-le complètement de cognac bio, ajoutez 6 gouttes de l’essence mère. Il faut compter 2 gouttes pour 10 ml (méthode traditionnelle pour les fleurs de Bach). Dynamiser votre mélange en le secouant.
Pour cette dilution certains font aussi 1/2 cognac +1/2 eau de source. D’autres remplaceront le cognac par un autre produit.

Pour des traitements en 2ème dilution voir le paragraphe sur les Émotions Ancrées de notre article 

Pour les minéraux je procède de la même façon que pour les fleurs. Seule différence, je demande par radiesthésie si la solarisation est prête pour devenir une essence mère. Certains minéraux sont restés plus de 4 heures au soleil. Surtout ne pas oublier de purifier le minéral avant, se renseigner sur la méthode la plus adaptée car tous n’aiment pas le sel comme méthode de purification.

Méthode de l’ébullition

Il faut faire bouillir une demi-heure dans l’eau de source et après filtrage et refroidissement on procède comme pour la solarisation pour faire l’essence mère.

Par | 2017-09-02T23:12:11+00:00 8 août 2017|Catégories : Thérapies psycho-corporelles|Mots-clés : , |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Depuis 1998 dans le bien-être et les thérapies énergétiques, ma curiosité me pousse à explorer différents domaines de la santé naturelle, la spiritualité …
D’où mes diverses étiquettes : Somato-Relaxologue, Magnétiseur, Conseillère en Fleurs de Bach, Enseignante Reiki Usui et Kundalini, praticienne EFT (Technique de Libération Émotionnelle), Access Bars, Bols Tibétains …
Ces pratiques qui semblent diverses sont en fait très complémentaires, permettant d’aborder la personne d’une manière holistique.
Consultations sur RDV à Perpignan.

puis A DISTANCE : Conseils en Fleurs de Bach, , Soins énergétiques , et aussi pour animaux

Laisser un commentaire