Parabole « des aveugles et de l’éléphant »

 

Une fois, six aveugles vivaient dans un village. Un jour, ses habitants leur dirent  » Hé ! il y a un éléphant dans le village, aujourd’hui  »

Ils n’avaient aucune idée de ce qu’était un éléphant. Ils décidèrent que, même s’ils n’étaient pas capables de le voir, ils allaient essayer de le sentir. Tous allèrent donc là où l’éléphant se trouvait et. chacun le toucha.

 » Hé ! L’éléphant est un pilier  » dit le premier, en touchant sa jambe.

 » Oh, non ! C’est comme une corde, dit le second, en touchant sa queue.

 » Oh, non ! C’est comme la branche épaisse d’un arbre  » dit le troisième, en touchant sa trompe.

 » C’est comme un grand éventail  » dit le quatrième, en touchant son oreille.

 » C’est comme un mur énorme  » dit le cinquième, en touchant son ventre.

 » C’est comme une grosse pipe  » dit le sixième, en touchant sa défense.

Ils commençaient à discuter, chacun d’eux insistait sur ce qu’il croyait exact. Ils semblaient ne pas s’entendre, lorsqu’un sage, qui passait par-là, les vit. Il s’arrêta et leur demanda  » De quoi s’agit-il ?  » Ils dirent  » Nous ne pouvons pas nous mettre d’accord pour dire à quoi ressemble l’éléphant » Chacun d’eux dit ce qu’il pensait à ce sujet.

Le sage leur expliqua, calmement  » Vous avez tous dit vrai. La raison pour laquelle ce que chacun de vous affirme est différent, c’est parce que chacun a touché une partie différente de l’animal. Oui, l’éléphant à réellement les traits que vous avez tous décrits  »

 » Oh !  » dit chacun. Il n’y eut plus de discussion entre eux et ils furent tous heureux d’avoir dit la réalité.

Cette parabole est fréquemment utilisée en Inde pour illustrer l’Anekantavada et fait partie des ressources pédagogiques dans le jaïnisme moderne

Dans le Jaïnisme, il est expliqué que la vérité peut être affirmée de sept façons différentes. Cela permet d’être tolérants envers les autres concernant leurs points de vues. Et de vivre en harmonie avec les gens qui pensent différemment de nous. On appelle cela  » syādvāda ”, “ anekāntavāda ” ou la théorie des affirmations multiples.

Par | 2017-08-09T00:04:32+00:00 9 août 2017|Catégories : Réflexions|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Depuis 1998 dans le bien-être et les thérapies énergétiques, ma curiosité me pousse à explorer différents domaines de la santé naturelle, la spiritualité …
D’où mes diverses étiquettes : Somato-Relaxologue, Magnétiseur, Conseillère en Fleurs de Bach, Enseignante Reiki Usui et Kundalini, praticienne EFT (Technique de Libération Émotionnelle), Access Bars, Bols Tibétains …
Ces pratiques qui semblent diverses sont en fait très complémentaires, permettant d’aborder la personne d’une manière holistique.
Consultations sur RDV à Perpignan.

puis A DISTANCE : Conseils en Fleurs de Bach, , Soins énergétiques , et aussi pour animaux

Laisser un commentaire