Reiki : Équilibrer notre Yin et notre Yang

C’est une idée de travail que j’ai eu, en 2013, inspiré du reiki sur le passé. Après l’avoir essayé pendant une certaine période et au vu des résultats je vous donne ici le mode d’emploi. C’est vraiment un travail important et très interessant à faire  🙂

Je pense avoir été bien inspirée car c’est un exercice qui tombe aussi pic poil pour la période qu’on traverse. Le masculin n’ose plus se montrer, il est plus ou moins castré et le féminin se masculinise. Et lorsqu’on utilise ces deux énergies, elles sont souvent en dysharmonie.
On a tous, hommes et femmes, les deux énergies en nous, cependant par nos croyances, éducation, le milieu où on vit, et les épreuves traversées, elles fonctionnent mal et sont souvent en déséquilibre complet.

Il s’agit d’un travail sur situation, (niveau reiki 2) on aura besoin de 2 cristaux de quartz  pour amplifier le travail.

On prend un papier, on marque dessus « pour harmoniser mes énergies masculines » vous mettez les symboles dessus puis le cristal et méditation dessus + reiki pendant 10-20 minutes

On prend un autre papier, on marque dessus « pour harmoniser mes énergies féminines » vous inscrivez dessus les symboles puis avec le cristal on envoit du reiki tout en méditant dessus pendant 10-20 minutes.

On fait le travail ensemble pour pas déséquilibrer, vous pouvez par exemple faire un le matin et l’autre le soir. Ou l’un après l’autre si vous avez le temps.

Pendant combien de temps ? souvent très longtemps donc vous ferez par périodes, faut arriver que les deux soient copains 🙂

Pendant l’envoi reiki vous partez en quelque sorte en méditation à la rencontre de votre énergie masculine ou féminine, laissez venir à vous des images, ce sont souvent des archétypes, comme si vous aviez des personnages en vous, qui vont vous montrer dans quel état ce trouve votre énergie.

Vos énergies masculines vous apportent l’action, le discernement, le courage mais elles ont besoin d’informations pour savoir où et comment agir.
Vos énergies féminines sont comme une coupe qui captent les informations mais sans du yang, comment savoir si ces informations sont bonnes et comment les concrétiser ?
Donc l’un à besoin de l’autre pour exister, pour se compléter, pour devenir créateurs.

Pendant ce travail vous risquez d’avoir des émotions qui vont remonter, des blessures, des trahisons … qu’il faudra aussi travailler à part. Vous devrez consoler le yang et le yin en vous. C’est un travail qui est peu être long mais qui vaut le coup d’être fait.

Comme ce qui est à l’intérieur de vous s’extériorise dans votre réalité, vous verrez aussi s’améliorer vos relations avec le sexe opposé et les relations en général.

Note : comme vous travaillez avec un cristal, je vous conseille de le faire sur 20 minutes, car on va vraiment entrer dans nos profondeurs, tous les deux jours. Que travailler 10 minutes tous les jours. Le cristal continuera a diffuser le reiki jusqu’à la prochaine séance.

Pour mieux comprendre la portée de ce travail voir la vidéo ci-dessous et l’article Réaliser l’union du féminin et du masculin en soi

Puis soyez gentil avec vous-même !

Voir : Formation au  Usui Reiki Ryoho en 3 niveaux

Par | 2017-07-31T09:56:06+00:00 15 juillet 2017|Catégories : Reiki Usui|1 Comment

À propos de l'auteur :

Depuis 1998 dans le bien-être et les thérapies énergétiques, ma curiosité me pousse à explorer différents domaines de la santé naturelle, la spiritualité ... D'où mes diverses étiquettes : Somato-Relaxologue, Magnétiseur, Conseillère en Fleurs de Bach, Enseignante Reiki Usui et Kundalini, praticienne EFT (Technique de Libération Émotionnelle), Access Bars, Bols Tibétains ... Ces pratiques qui semblent diverses sont en fait très complémentaires, permettant d'aborder la personne d'une manière holistique. Consultations sur RDV à Perpignan. puis A DISTANCE : Conseils en Fleurs de Bach, , Soins énergétiques , et aussi pour animaux

Un commentaire

  1. Benoist 15 juillet 2017 à 17 h 00 min- Répondre

    Magnifique, il y en a enfin qui explique bien notre complémentarité à l’homme.

Laisser un commentaire