Reiki : le Byosen

Voici des extraits du livre « Manuel de Reiki, Les secrets du Reiki selon la méthode Hayashi » Ed Véga, par Franck Arjava Petter, Tadao Yamaguchi, Chujiro Haysashi.

« Lorsque vous pratiquez le Reiki sur un patient, vos mains peuvent éprouver des sensations inhabituelles dans certaines régions du corps. C’est ce qu’on appelle byosen (« byo » signifie maladie, raideur ou tumeur, « sen » signifie glande). Byosen a ses maximums et ses minimums. On distingue cinq niveaux :

Chaleur : chaleur légèrement supérieure à celle du corps.

Forte chaleur : chaleur plus intense

Picotements : sensation de picotements dans les mains ou les doigts, qui augmente jusqu’à un maximum puis diminue de nouveau, progressivement. Pendant un traitement de 30 à 50 minutes, un maximum est atteint environ 3 fois. C’est comme si vous escaladiez sans cesse une montagne. Cela devient plus facile chaque fois. Le patient doit commencer à se sentir mieux à ce moment.

Sensation pulsatile : hibiki, une sensation de coeur qui bat dans les mains indique que vous sentez le Reiki stimuler les vaisseaux sanguins, en les faisant se dilater et se contracter. À ce moment, la circulation sanguine est activée et le sang commence à couler plus doucement.

Douleur : indique au praticien que le byosen est grave. Plus vos mains sont douloureuses, plus le problème est sérieux. La douleur peut passer de la paume au dos de votre main, puis gagner le poignet et remonter progressivement jusqu’au coude. Parfois, elle s’arrête là, parfois elle peut encore remonter jusqu’à l’épaule. Une fois que la douleur a cessé, les picotements disparaissent également.

Lorsqu’elles ressentent cette douleur, certaines personnes craignent peut-être d’avoir capté une énergie négative du patient, mais cela ne se peut pas. Donc, ne vous inquiétez pas inutilement. Quand vous retirez vos mains du patient, la douleur part en général facilement, même si elle peut encore se prolonger un petit moment dans certains cas.
Hayashi Sensei encourageait tout le monde à pratiquer le Reiki pour rendre les mains plus sensibles au byosen. Il l’enseignait dans ses séminaires par une pratique concrète. Sentir byosen est une qualité essentielle pour un praticien de Reiki. Avec de l’entraînement, il devient facile de sentir byosen pendant un traitement de Reiki. » …

… « Les écoles japonaise et occidentales de Reiki diffèrent sur un point essentiel. Le Reiki occidental enseigne que le Reiki est « intelligent » et qu’il trouvera son chemin vers les parties du corps qui en ont le plus besoin. Cela semble évidemment vrai, mais ce n’est qu’une demi-vérité. L’autre moitié de la vérité est que le corps demande le Reiki et indiquera au praticien où et comment il veut être touché. Ceci s’opère à travers ce que les praticiens japonais du Reiki appellent le « byosen ».

Cette notion est nouvelle pour la plupart d’entre nous, mais comme elle joue un rôle si essentiel dans le Reiki japonais, je voudrais l’expliciter davantage.

Dans le groupe initial du docteur Usui, l’Usui Reiki Ryoho Gakkai, la capacité à percevoir le byosen était une condition préalable à la progression de l’étudiant vers le second degré du Reiki. Dans le système du docteur Hayashi, cette capacité est considérée comme absolument nécessaire pour aider le corps du client à se guérir lui-même.

Le byosen est perçu sous forme de chaleur, de très grande chaleur, de picotements, d’une sensation de pulsation dans les mains ou d’une douleur. Je décrirais le byosen comme étant une « tension ».

Cette tension se développe autour de la maladie dans le corps et est facilement perçue par le praticien. Vous pouvez sentir soit une seule, soit plusieurs des sensations énumérées ci-dessus : picotements dans les mains, excès de chaleur ou de froid, attraction ou répulsion magnétique, ou sensation d’aiguilles qui piquent la main. Le byosen n’est pas « mauvais » en soi, mais simplement la manière dont le corps indique au praticien où il a le plus besoin de ses mains. Soyez reconnaissant pour cette indication !

Lorsque vous touchez une zone problématique, il se peut que vous ressentiez une douleur dans vos mains. Si l’affection est sérieuse, la douleur peut remonter jusqu’aux coudes et même jusqu’aux épaules. Si elle est supportable, gardez vos mains sur la zone affectée jusqu’à ce que la douleur régresse et quitte vos mains. Cela ne signifie pas que vous prenez la douleur du client dans votre corps. C’est simplement un processus naturel qui doit passer par ces étapes. Si la douleur est trop intense, retirez vos mains du corps et secouez-les plusieurs fois avant de les replacer pour recommencer le traitement………»

Notes :

Attention les mots ont un pouvoir. Nous devons être très prudents dans leur utilisation et réfléchir à leurs effets, aussi il n’est pas toujours bienvenu de dire au receveur de la séance nos sensations. Dans certains cas, le silence est d’or.

Les sensations plus ou moins grande de chaleur peuvent indiquer un blocage, un état inflammatoire. Le receveur n’a pas les mêmes sensations que le donneur.

Voir : Formation au  Usui Reiki Ryoho en 3 niveaux

Par | 2017-10-16T09:45:33+00:00 14 juin 2017|Catégories : Reiki Usui|0 commentaire

À propos de l'auteur :

Depuis 1998 dans le bien-être et les thérapies énergétiques, ma curiosité me pousse à explorer différents domaines de la santé naturelle, la spiritualité …
D’où mes diverses étiquettes : Somato-Relaxologue, Magnétiseur, Conseillère en Fleurs de Bach, Enseignante Reiki Usui et Kundalini, praticienne EFT (Technique de Libération Émotionnelle), Access Bars, Bols Tibétains …
Ces pratiques qui semblent diverses sont en fait très complémentaires, permettant d’aborder la personne d’une manière holistique.
Consultations sur RDV à Perpignan.

puis A DISTANCE : Conseils en Fleurs de Bach, , Soins énergétiques , et aussi pour animaux

Laisser un commentaire