La cohérence cardiaque

Cela consiste à respirer « profondément » avec le ventre sur un rythme de 5-5.

Donne le rythme de base de la respiration profonde.

Cela va favoriser un équilibre des systèmes sympathique et parasympathique (yin/yang, le « sourire intérieur » de la médecine chinoise) Le résultat est une harmonisation cœur/cerveau qui permet la régularisation des différentes fonctions corporelles tels que les systèmes nerveux, immunitaire, cardiaque, respiratoire, digestif ainsi que la tension artérielle et mentale.

Il est dit que lorsque notre cœur s’emballe, il entraîne notre cerveau, mais l’inverse est vrai aussi. Le fait de maîtriser les battements du cœur permettrait d’harmoniser le lien entre les deux. En pratiquant cette respiration on arrive à ce résultat.

Je pense que c’est plus compliqué que ça. Il est reconnu aujourd’hui qu’on a des neurones dans nos intestins, et chez les orientaux le calme vient du ventre (siège des émotions : jalousies, colères, frustrations …) le pourquoi il est important de méditer. Mais pour ceux qui n’arrivent pas à méditer cet exercice est parfait pour retrouver la sérénité et déstresser en peu de temps.

Ne pas confondre les émotions et les sentiments, les émotions passent par le corps et influencent le cœur et le cerveau. Les sentiments passent par le cœur mais se libèrent des pensées. On entend souvent dire “suis ton cœur” mais en fait les personnes suivent souvent leurs émotions. Pouvoir se recentrer est important afin de poser des actes justes en harmonie avec son Soi.

Pour en savoir plus sur nos 3 cerveaux voir l’article du Pr. Joyeux “Les neurones de votre cœur et de votre intestin

Voici une vidéo qui permet de mettre en pratique facilement, durée 5 minutes. A faire 3 fois par jour  😉