Huile Essentielle de Romarin

Rosmarinus Officinalis

Partie distillée : sommités fleuries
Origine : Méditerranée

Le romarin, une Labiée fort connue fournit une huile distillée à partir de toute la plante ou mieux les sommités fleuries (meilleure qualité), pour obtenir une huile essentielle pratiquement incolore dont le parfum vivifiant varie suivant les variétés : proche de l’Eucalyptus pour les Romarins d’Espagne et d’Afrique du Nord, rappelant l’encens pour ceux de France et de Yougoslavie. Il pousse dans les pays riverains de la Méditerranée.

La qualité de l’huile qui provient d’Espagne varie d’une qualité très supérieure à une qualité très inférieure. L’huile la plus consistante de grande qualité vient de Tunisie.

Il est possible d’adultérer l’huile de romarin avec de la térébenthine, de la sauge et des huiles d’aspic.
Se mélange bien avec : le Basilic, les huiles citriques, l’Encens, la Lavande, la Menthe.

 

Trois races chimiques (chémotypes) sont employées en aromathérapie :

ROMARIN A VERBENONE

Riche en acétate de bornyle et verbénone (ABV) c’est la bénédiction des foies surchargés. Stimulant général et endocrinien, cardiotonique, cholagogue, stimulant hépato-biliaire, diurétique.

Pour les crises de foie, cholécystite, jaunisse, cirrhose, calculs biliaires, cholestérol, coliques, infections génitales, palpitations cardiaques, problèmes artériels. H.E. en inhalations ou voie orale (6 à 8 gouttes par jour).

ROMARIN A CINEOL

A forte proportion de cinéole est excellent pour les problèmes respiratoires. Antiseptique pulmonaire, antinévralgique, antirhumatismal, antalgique, sudorifique, vulnéraire, cicatrisant.

Pour les bronchites, maux de gorge, rhume, grippe, sinusite, coqueluche, rhumatismes, maux de tête, goutte, fatigue intellectuelle, préparation à l’effort sportif …

ROMARIN A CAMPHRE

Tonicardiaque, relaxant et contractant musculaire, décongestionnant (pas d’utilisation chez la femme enceinte). Indiqué dans les états infectieux. H.E. en massages.

Propriétés communes

Antiseptique, antispasmodique, antirhumatismal, analgésique, cicatrisant, détoxiquant, tonique cardiaque et veineux, draineur spécifique hépatique et biliaire. Rétablit l’équilibre thermique, facilite l’assimilation des sucres (diabète). Digestif, diurétique, sudorifique. Stimulant général (hypotension), énergisant, tonique. Astringent, aphrodisiaque.

Principales Indications

– Circulatoire : congestion lymphatique, abaisse la pression artérielle, problèmes de mauvaise circulation.
– Digestive : colite, constipation, diarrhée, flatulence, calculs biliaires, gastro-entérite, maux d’estomac, de foie.
– Excrétoire : diurétique, rétention d’eau.
– Tête : maux de tête, migraine, fortifie la mémoire, mauvaise haleine, rhumes.
– Règles : arrêt (manque) des périodes, leucorrhée, douloureuses.
– Musculaire : maux et douleurs, arthrite, rhumatisme, entorses, durcissement, manque de tonus.
– Nerveux : faiblesse générale, séquelles de paralysies, fatigue mentale, apathie. Surmenage, stress, dépression.
– Respiratoire : asthme, bronchite chronique, toux, grippe, rhume, toux, coqueluche.
– Peau : alopécie, nettoyant, poux, pellicules, maladie du cuir chevelu, stimulant, plaies, cellulite, congestion, acné.
– Divers : frigidité, impuissance, palpitations.

Utilisation

VOIE INTERNE :

A titre indicatif : Dr. J. Valnet : H.E. 3 ou 4 gouttes, 2 ou 3 fois par jour, en solution alcoolique ou dans du miel.

VOIE EXTERNE :

Bains et douche pour un coup de fouet.

Dr. J. Valnet : bains fortifiants (surtout pour les enfants) et contre les rhumatismes. Prendre ces bains de préférence le matin.

Précautions d’emploi

Déconseillé aux enfants de moins de 6 ans.

Le romarin contient un pourcentage élevé de camphre et d’autres rétones. Il doit être évité pendant les grossesses et en cas d’épilepsie.

Autre…

Au niveau énergétique

Solaire portant le Feu et l’Air. Agit sur les canaux éthériques en les dégageant ainsi que le fait le Basilic, celui-ci joue, cependant, sur une plus haute fréquence vibratoire. Des bains salés auxquels on ajoute du Romarin et du Basilic (en Essence ou en poudre) purifient l’aura et vous dégagent de vos propres larves.

AVERTISSEMENT !

Lire aussi :  Mode d’emploi des huiles essentielles. Cet article est purement informatif, en aucun cas il remplace la consultation médicale. L’auteur ne sera pas tenue responsable de la mauvaise interprétation ou mauvaise utilisation de ces informations.
Par | 2017-09-30T19:24:08+00:00 25 septembre 2017|Catégories : Aromathérapie|Mots-clés : |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Depuis 1998 dans le bien-être et les thérapies énergétiques, ma curiosité me pousse à explorer différents domaines de la santé naturelle, la spiritualité …
D’où mes diverses étiquettes : Somato-Relaxologue, Magnétiseur, Conseillère en Fleurs de Bach, Enseignante Reiki Usui et Kundalini, praticienne EFT (Technique de Libération Émotionnelle), Access Bars, Bols Tibétains …
Ces pratiques qui semblent diverses sont en fait très complémentaires, permettant d’aborder la personne d’une manière holistique.
Consultations sur RDV à Perpignan.

puis A DISTANCE : Conseils en Fleurs de Bach, , Soins énergétiques , et aussi pour animaux

Laisser un commentaire