Huile Essentielle de Niaouli

Mélaleuca quinquinervia viridiflora

Partie distillée : parties aériennes de la plante
Origine : Nouvelle-Calédonie, Madagascar, Australie.

Parfois appelé goménol. Cette huile est distillée à partir des feuilles. Il appartient à la famille des Myrtacées et dans le pays d’origine, on s’en sert comme la lavande pratiquement pour tout ! Très efficace et d’emploi courant. Elle est souvent rectifiée ou falsifiée. Son usage intensif chez toute une génération d’enfants est responsable de la désensibilisation de l’odorat.

A des caractéristiques analogues à celles de l’huile d’eucalyptus et de cajeput, mais elle est plus délicate et moins irritante.

Se mélange bien avec : la plante à thé (Tea-tree), la lavande, le géranium.

Propriétés

H.E. énergisante, stimule les défenses naturelles (production d’anticorps), équilibrante du système nerveux végétatif, antiseptique général, bactéricide (staphylocoques, colibacilles), antiviral, antimycosique, cicatrisant puissant, fébrifuge ; particulièrement indiquée pour les affections respiratoires. Décongestionnant de la circulation veineuse, (en association avec cyprès et lentisque), stimulant de la circulation sanguine locale, artériosclérose.

Radioprotecteur, il est conseillé d’en faire préventivement de larges onctions sur les zones irradiées en cas de radiothérapie anticancéreuse. Utilisée dans les traitements anticancéreux en applications locales (cancer du sein).

Principales Indications

– Digestive : indigestion, gastro-entérite, hépatite, colite.
– Circulatoire : varices, jambes lourdes, hémorroïdes
– Excrétoire : infections urinaires, cystite.
– Tête : enrouements, sinusite, maux de gorges.
– Respiratoire : bronchite, grippe, refroidissements, toux, etc. ..
– Peau : piqûres d’insectes, ulcères, herpès, zona, acné, plaies.
– Divers : fièvre, rhumatismes.

Utilisation

VOIE INTERNE :

Usage par voie interne possible mais pas la plus utilisée.

VOIE EXTERNE :

surtout en inhalations et onctions cutanées ; peut être employée pure sans inconvénient. II s’agit là d’une H.E. de première importance à utiliser dès les premiers signes d’infection respiratoire. Sans problème pour les enfants, au contraire. 1 ou 2 gouttes sur un mouchoir aident à déboucher le nez en cas de rhume. Mais aussi en bain, massage, vaporisation, gargarisme, etc.

Précautions d’emploi

Enfants : Oui.

Pendant la grossesse à éviter quand même.

AVERTISSEMENT !

Lire aussi :  Mode d’emploi des huiles essentielles. Cet article est purement informatif, en aucun cas il remplace la consultation médicale. L’auteur ne sera pas tenue responsable de la mauvaise interprétation ou mauvaise utilisation de ces informations.
Par | 2017-09-30T14:19:15+00:00 21 septembre 2017|Catégories : Aromathérapie|Mots-clés : |0 commentaire

À propos de l'auteur :

Depuis 1998 dans le bien-être et les thérapies énergétiques, ma curiosité me pousse à explorer différents domaines de la santé naturelle, la spiritualité ... D'où mes diverses étiquettes : Somato-Relaxologue, Magnétiseur, Conseillère en Fleurs de Bach, Enseignante Usui Reiki Ryoho et Kundalini, praticienne EFT (Technique de Libération Émotionnelle), Access Bars, Bols Tibétains ... Ces pratiques qui semblent diverses sont en fait très complémentaires, permettant d'aborder la personne d'une manière holistique. Consultations sur RDV à Perpignan. puis A DISTANCE : Conseils en Fleurs de Bach, , Soins énergétiques , et aussi pour animaux

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.